Cas de conscience (2013)

Parlons peu mais parlons bien. De choses moins réjouissantes qu’auparavant, certes, mais tout de même. De la même façon que tout un chacun possède un cœur, une âme et une conscience, il a souvent une cause plus ou moins chevillée au corps. Des mots et des visages qui, pour une raison ou une autre, lui collent à la peau et le poussent à l’engagement ou à la manifestation. Qu’il soit question de santé, de société, d’altruisme ou d’égalité on a tous un tatouage plus ou moins prononcé encré sur la conscience. Le mien s’appelle lutte contre le cancer.

Le grand mot est tombé et aura forcément un écho dans vos têtes. Je m’excuse auprès de celles qui recevront l’écho bruyant et douloureux du souvenir. L’écho gêné a encore le choix d’arrêter là. Quant à l’écho indifférent je ne m’y arrêterai pas. Les motivations pourraient être diverses, personnelles ou pas. Mais la vraie motivation reste l’aide que l’on peut apporter concrètement. Je ne vais pas faire un récapitulatif des associations qui existent, ça n’est pas tout à fait mon but. Ce soir, je voudrais vous parler d’une initiative qui m’a tapée dans l’œil. A l’occasion de la course La Parisienne ce weekend à Paris, l’équipe du salon de tatouage The Tattooed Lady a créé une page pour lever des fonds.

« Jusque là c’est pas très original », j’en entends quelques uns grommeler. Néanmoins c’est le premier pas concret qui, à l’heure où je vous parle, a permis d’atteindre 1015 euros. Concrètement c’est la moitié du chemin. Pour arriver au bout de ce chemin et aider tout ce qui est recherche et innovation, ils ont besoin d’autres donateurs. Alors oui, on a pas toujours les moyens de faire un don « conséquent ». Cela dit si on multiplie 1 euro par la fréquentation de leur salon on peut arriver à un beau chiffre. Tout ça pour dire que des petits morceaux rassemblés font une grande toile. Et ouais, « ensemble on est plus forts » !

Mais le plus fort, justement, reste à venir. Deux tatoueuses, à savoir Mylooz et Armelle, participeront à la course ! J’irais bien les encourager, à défaut de faire la course… *tousse de rage* Alors, s’il vous plaît, on s’intéresse à leur projet et on le partage sur le réseau bleu (ou sur n’importe quel autre), parce que sans parler de dons c’est quand même la moindre des choses. Mon blabla n’a pas forcément été percutant, pas forcément compréhensible non plus. Mais j’avais besoin de l’écrire et d’en parler. Sur ce, je vous donne rendez-vous au mois d’octobre… « SURPRISE » !

Lien :

@aleksduncan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s