How to get away with murder

Les études de droit, un cursus plutôt mouvementé !

Les présentations sont faites, il est temps de se pencher sur ce qui nous intéresse !

J’ai longtemps hésité à propos de la série que j’allais chroniquer en premier. En effet, il s’agit d’une étape importante qui va vous donner une idée de mes goûts et dégoûts. Après avoir effectué un tri et longuement considéré différentes options (j’ai fait plouf-plouf), j’ai décidé de vous parler en premier d’un de mes coups de cœurs, histoire de bien commencer. Il s’agit de How to get away with murder, série créée par Peter Nowalk, produite par Shonda Rhimes et diffusée sur ABC.

how-to-get-away-with-murder-first-season-32058 (source : http://subscene.com/subtitles/how-to-get-away-with-murder-first-season)

J’avais déjà entendu vaguement parler de cette série par le biais de Tumblr mais je ne m’y étais jamais vraiment intéressée jusqu’à ce qu’elle me soit chaudement recommandée par l’une de mes sources les plus fiables. J’ai donc décidé de me pencher sur ce cas.

Annalise Keating est une avocate brillante et réputée qui dispense des cours à l’université. Tous les ans, elle sélectionne une poignée d’étudiants pour devenir stagiaires dans son cabinet. Parmi eux, le meilleur se verra remettre une statuette qui le dispensera de l’examen final. En travaillant pour Annalise, ils vont devoir trouver des arguments pour défendre des individus plus ou moins recommandables. Mais leur expérience pratique du droit pénal prend une toute autre tournure lors ce qu’ils se retrouvent avec un cadavre sur les bras.

J’ai accroché dès le premier épisode. L’avantage de découvrir une série « tardivement », c’est qu’on peut ingurgiter d’un coup une grande quantité d’épisodes, autant vous dire que je ne m’en suis pas privée.

Ce qui m’a d’abord plu, c’est le personnage d’Annalise Keating. C’est un personnage que l’on peut à la fois admirer et détester. D’un coté, elle est brillante et charismatique, de l’autre c’est une manipulatrice hors pair. Elle possède également des failles ce qui lui permet de rester humaine. J’avais déjà eu un aperçu du grand talent d’actrice de Viola Davis dans La Couleur des sentiments. Dans cette série, elle est tout simplement impressionnante.

Au début je trouvais les étudiants d’Annalise peu originaux. Chacun correspondait à un cliché : l’idéaliste, la première de la classe, le fils à papa etc… Mais leur évolution au fil des deux saisons est intéressante à observer et chacun d’entre eux gagne en profondeur ; on s’y attache assez rapidement. L’intrigue globale est prenante et j’ai trouvé les différents procès autour desquels les épisodes sont organisés suffisamment variés pour éviter qu’on s’en lasse. Certes, on pourrait reprocher aux scénaristes leur goût pour l’exagération. Le coup de la preuve décisive de dernière minute… Je n’ai rien contre du moment qu’on en abuse pas.

Si je n’ai aucune critique sérieuse à formuler à propos de la saison 1, j’ai quelques craintes quant à la saison 2.

ATTENTION SPOILERS : il est possible que des spoilers se soient glissés dans cette partie, en dépit de ma vigilance.

Tout d’abord, au niveau des décès, je trouve que ça commence à faire beaucoup. Dans la première saison, le décès d’un personnage était vraiment un élément dramatique important qui marquait un tournant dans l’histoire. Si on continue d’entasser les cadavres dans cette saison, cela risque de devenir une simple péripétie. L’épisode de reprise après le break d’hiver ne m’a pas rassurée du tout. J’ai l’impression que le procès des Hapstall est en train de devenir un vrai carnaval : ça part dans tous les sens. En parallèle de cette intrigue, on en apprend plus sur le passé commun de Wes et Annalise. L’idée n’est pas pour me déplaire, mais est-ce vraiment le moment ? Si on accumule les intrigues parallèles, l’une d’entre elle risque d’être bâclée et de finir en queue de poisson. Hors, s’il y a bien UNE chose qui m’horripile (parmi tant d’autres) c’est bien les fins d’intrigues ratées.

FIN D’ALERTE : vous pouvez reprendre votre lecture en toute sécurité.

Globalement j’aime beaucoup cette série. J’ai eu un petit coup de cœur pour le personnage de Laurel et j’ai hâte de la voir évoluer dans cette saison 2. Je suis également impatiente de connaitre la suite de l’intrigue. La tension entre Annalise et ses étudiants pimente agréablement les choses.

Si vous êtes d’accord ou non avec ce que j’ai dit, n’hésitez pas à commenter pour qu’on puisse échanger au sujet de cette série =)

Qui est votre personnage préféré ? Quel est votre épisode préféré ? Quels sont vos pronostics pour la suite ?

Sur ce je retourne dans mon nid, à bientôt pour un nouveau billet !

Melle Jack.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s