Des orcs et des hommes

290313.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

La semaine dernière est sorti en Angleterre le film Warcraft de Duncan Jones, inspiré de l’univers du jeu Blizzard World of Warcraft, dans lequel j’ai investi quelques heures de mon temps en vaillante naine… En toute honnêteté je ne suis pas la meilleure joueuse du monde (ma naine gravite autour du niveau 15 et j’ai abandonné un certain nombre de personnages en chemin) mais j’attendais ce film avec impatience.  En partie à cause du jeu mais aussi de la présence de Travis Fimmel au casting, que j’ai découvert en Ragnar Lothbrok dans la série Vikings.

Tout commence sur Draenor, le monde des orcs, rendu aride et inhabitable par un mal inconnu. A la recherche de nouveaux territoires et sous l’autorité du démoniste Gul’dan, les clans d’orcs seront amenés à traverser un portail qui les mènera en Azeroth, où cohabitent humains, nains et elfes. Mais l’arrivée des orcs risque de remettre en question l’ordre qu’ils y ont établi.

Si dans l’ensemble j’ai passé un bon moment, je pense que quelques heures de jeux permettent une meilleure approche du film, notamment pour ce qui est de la géographie, intéressante bien que secondaire dans le film. En bonne emmerdeuse avec un clavier, j’ai tout de même trouvé des choses à redire quant aux combats et à la gestion des langues.  Les scènes de combats, vues à la fois de très près et de loin, avaient quelque chose de confondant et de difficile à lire. Pour ce qui est des langues, orcs et humains ne partagent pas le même langage, ce qui complique sensiblement la vie et rend les phases de traduction délicates.

516977.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Au-delà de cela, ce film est rempli de belles choses. La première étant les décors, extrêmement fidèles à ceux du jeu : la mystérieuse cité d’Ironforge  dans les montagnes enneigées, berceau des nains, et la spectaculaire Stormwind dans la vallée, territoire des humains, sont toutes les deux de belles réussites.  Le souci du détail apporte aux lieux de vie des orcs, et aux orcs eux-mêmes, est tout aussi intéressant. Si brutaux et peu civilisés soient-il, il y a une harmonie dans leur campement fait d’os et de cuir. Le travail sur les textures est extrêmement poussé, au point d’offrir une certaine élégance à ces personnages, de leur créer une silhouette et une individualité. Même si je reste perplexe quant aux piercings et autres bagues sur les dents, les coiffures de Durotan et Draka m’ont beaucoup plu.

Quant aux acteurs, j’avais déjà eu un coup de cœur pour Travis Fimmel dans la série Vikings et sa prestation en capitaine de Stormwind dans Warcraft n’a rien changé. Cet acteur à un regard et des expressions faciales spectaculaires qui donnent vie à ses personnages avec brio. La gestuelle n’est pas non plus laissée au hasard, qu’il soit en situation de rage comme en situation plate. Dominic Cooper, qui campe le roi Llane, m’a beaucoup moins convaincue. Il manquait un certain relief au roi que j’ai trouvé bien trop monotone et étrangement dénué d’élégance.  

514633.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxOn pourrait reprocher à Duncan Jones un traitement maladroit des personnages. En effet, là ou les personnages centraux semblent étudiés, dans la nuance, et extrêmement aboutis, les personnages secondaires ne comportent pas d’intérêt particulier. Certains visages apparaissent uniquement pour renforcer d’autres personnages.

Le vrai problème que j’ai eu reste l’anglais. Je maitrise à peu près l’accent anglais de l’Essex, mais quand il s’agit d’un orc… Ça se complique. D’autant plus qu’ici, les cinémas ne connaissent pas la VOSTFR… Autrement ce film est une belle pièce, qui le sera encore plus si vous aimez le jeu. J’avoue avoir pris un certain plaisir à retrouver les éléments de l’un dans l’autre… On ne se refait pas. 😉


Warcraft : Le commencement 

Sorti en France le 25 mai 2016 & en Angleterre le 30 mai


A.D.

Images prises sur le site d’Allociné

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s