Signature sonore

3 commentaires
Musique

Le groupe de metal hollandais Delain a sorti ce vendredi son nouvel EP, « Hunters Moon ». Composé de nouveautés et d’enregistrements live, l’album propose un son à mi-chemin entre leurs influences rock et metal.

Tout droit venu des Pays-Bas, Delain est installé sur la scène metal depuis plus de dix ans. Le groupe, fondé par le claviériste Martijn Westerholt, s’illustre d’abord dans le metal symphonique avant d’imposer son univers. Pour l’anecdote, le nom de Westerholt figure également au line-up de Within Temptation, fondé par… Robert Westerholt. Les deux frères y joueront ensemble jusqu’en 2001, année du départ de Martijn pour de nouveaux horizons. Un pari osé, je vous l’accorde.

Depuis les premières notes de l’album « Lucidity », c’est la voix de Charlotte Wessels qui représente Delain. Si le groupe a connu quelques changement au cours de sa carrière, son line-up n’a plus bougé depuis 2016. On retrouve donc aux guitares Merel Bechtold et Timo Somers, Otto Schimmelpenninck van der Oije à la basse et Joey Marin de Boer à la batterie. Voilà pour les présentations.

La magie du live ?

« Hunters Moon » constitue le neuvième album du groupe, après la sortie d’un live marquant leur dix ans de carrière. Cette fois, ils nous proposent quatre nouveautés et une dizaine d’enregistrements réalisés en 2017, lors de la tournée « Danse Macabre ». On y retrouve des invités de marque tel que Marco Hietala, bassiste de Nightwish et ami de longue date des hollandais.

DELAIN-min

Otto Schimmelpenninck van der Oije, Joey Marin de Boer, Charlotte Wessels, Martijn Westerholt, Merel Bechtold et Timo Somers.

A l’exception de quelques groupes (Rammstein, je vous lance un bouquet), les enregistrements en concert ne me font pas rêver. N’ayant jamais vu Delain jouer (un crochet par la France avant ou après le Wacken, ça vous brancherait pas ?), je suis partie avec quelques attentes. Et ils s’en sortent bien. Charlotte Wessels ne perds ni en puissance ni en maîtrise, les instrus sonnent sans se faire marcher dessus et l’ambiance est entraînante. Ça donne envie d’aller les voir, justement.

Un nouveau son

Il émane de leurs nouveaux titres la force et la confiance que l’on acquiert avec l’âge. On y sent un travail minutieux qui créée une musique d’autant plus raffinée. Delain propose une nouvelle touche électronique, notamment sur le titre « Hunters Moon », qui participe à affiner leur griffe. L’album offre également le mystique « Masters of Destiny », où s’entrelacent avec délicatesse sonorités heavy et symphoniques. La voix de Charlotte Wessels y montre d’ailleurs un relief à vous donner la chaire-de-poule. Ou à aller crier dans la forêt. A vous de voir.

@aleksduncan

3 thoughts on “Signature sonore”

  1. Je suis bien d’accord avec toi, Masters of Destiny me colle des frissons à chaque fois que je l’écoute (bon par contre pour le clip on repassera hein … ça fait un peu kitch). Sinon j’étais un peu déçue qu’il y est aussi peu de nouveaux titres sur cet album

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.