Photos de l'exposition "La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais.

Alunissage

2 commentaires
Evénements, Expos, Random !

Le 3 avril dernier, le Grand Palais ouvrait les portes de son exposition « La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires« . Avec cet événement, le musée marque le cinquantième anniversaire du premier alunissage, en juillet 1969. Partant de cette concrétisation, l’exposition remonte le long d’un fantasme millénaire.

La réservation est prise pour un lundi, en plein milieu de l’après-midi. Je réussi à éviter le monde jusqu’à atteindre l’historique d’IBM – sponsor assez inévitable – du voyage d’Apollo 11. Et je me retrouve finalement à démarrer le parcours avec un groupe en visite guidée. En se faufilant dans la pénombre confortable, on découvre dans les vitrines des objets ayant eux aussi fait le voyage. Pêle-mêle se trouvent un rasoir, de la viande déshydratée, des pièces de scaphandres et des mètres de photos surréalistes.

De la Terre à la Lune

Des Unes de journaux les accompagnent et permettent de réaliser l’ampleur de l’événement. On a marché sur la Lune et le monde a connu son premier événement retransmis massivement. A côté, des notes du Palais de la Découverte donne une idée de l’effort humain que demande une exploration spatiale. Définitivement, je suis plutôt faite pour rester assise derrière mon ordi

Rapidement, l’exposition laisse Apollo 11 pour retracer l’histoire qui nous y a amené. En tendant l’oreille, je découvre même qu’il y a eu dix-sept missions spatiales, avant de tomber face à une immense fusée rose fuchsia. Digne d’un comics, la sculpture a été réalisée par Sylvie Fleury. Baptisée « First Spaceship on Venus » elle rappelle que la conquête lunaire est encore un sport hautement masculin.

Gant d’entrainement des missions Apollo (NASA), 1968.
Gant d’entrainement des missions Apollo (NASA), 1968.

Autour de moi différentes visions artistiques, plus ou moins critiques, se répondent. Des extraits de films entourent une navette et des œuvres littéraires. En bonne place se trouve Jules Verne, Rudolf Erich Raspe avec « Les Aventures du Baron Munchhausen » et, évidemment, Tintin. Plus surprenant, le premier récit de voyage lunaire. Écrit par Lucien Samosate, il remonte au IIè siècle après Jésus-Christ. On l’aura attendu, ce premier pas.

Un parcours tout en poésie

Pour mon plus grand plaisir, l’exposition s’amuse à croiser les genres. Un espace dédié à la mesure propose des lunettes qui n’ont plus d’âges et des cartes somptueuses, sur lesquelles on devine les premières dénominations. On croise le travail de Galilée mais aussi les premières représentations des phases de la Lune. Ces progrès en matière d’observation côtoient une drôle d’installation. Vecteur de selfies, il s’agit d’un champ de Lunes illuminées, réalisé par Ange Leccia.

Ange Leccia (Minerviu, 1952) "Arrangements Lunes", 2019.
Ange Leccia (Minerviu, 1952) « Arrangements Lunes », 2019.

Et l’ensemble de l’exposition est ponctuée d’événements de ce type, amenant les visiteurs à sauter d’un regard académique à une appréciation plus poétique. L’éclipse, le ciel étoilé artisanal ou l’astre perdu dans un renfoncement viennent renforcer des tableaux de tous temps et des reliques égyptiennes.

Car le but de l’exposition n’est pas de scalper l’émerveillement que l’astre continu de provoquer, mais d’en observer la construction et les conséquences. Il a fallu des milliers d’années pour que l’Homme mette un pieds sur la Lune mais déjà le tourisme spatial s’invite dans les discussions.

Au sortir du parcours, la tête dans les étoiles, une question me vient à l’esprit : à quoi ressemblera la même exposition dans cinquante ans ?

@aleksduncan

Publicités

2 thoughts on “Alunissage”

  1. J’aime me promener sur votre blog. Un bel univers agréable. Blog intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon blog récent. A bientôt.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.